Bagnères-de-Luchon (également nommée Luchon) se trouve à 13 km du chalet. Elle est surnommée « la reine des Pyrénées ». Station la plus fréquentée des Pyrénées, c'est une ville thermale doublée d'un domaine skiable (Luchon-Superbagnères) implanté sur la commune voisine de Saint-Aventin mais accessible au départ de Bagnères-de-Luchon par télécabine.

Luchon est située dans les Pyrénées, à 50 km au sud-ouest de Saint-Gaudens, à la frontière avec l'Espagne, au sud du département de la Haute-Garonne.
Au sud, les montagnes du Luchonnais forment une barrière naturelle. Vers l'est, Bagnères-de-Luchon communique avec le Val d'Aran en Espagne par le Col du Portillon et vers l'ouest avec la Vallée du Larboust. Au-delà, avec celle du Louron par le col de Peyresourde.


Cette ville a plus de deux millénaires. La présence de population est démontrée depuis le néolithique au moins à la grotte de Saint-Mamet. La présence de cromlech (monument mégalithique) atteste aussi une occupation très ancienne. Les alignements mégalithiques ont été classés monument historique en 1889 de même qu'un cromlech.

A voir également :

- La chapelle Saint-Étienne de Barcugnas dont la porte romane du XIIe siècle est inscrite aux monuments historiques par arrêté du 7 octobre 1931.

- L'église Notre-Dame-de-l'Assomption : c'est un édifice néoroman construit de 1847 à 1857 sur l'emplacement de l'ancienne église romane. Les peintures murales sont de Romain Cazes.

- Les thermes construits de 1854 à 1858 dont les peintures murales du grand hall ont été inscrites aux monuments historiques par arrêté du 6 octobre 1977.

- Trois villas du XIXe siècle qui ont été totalement ou partiellement inscrites. La villa Édouard de style néo-gothique, construite en 1864, la villa Pyrène, et la villa Santa Maria. La villa Santa Maria (ou Narychkine) construite vers 1840, aux façades néo-palladiennes côté rue a abrité la princesse Narychkine et Alexandre Dumas fils.

- Les toitures et façades des trois chalets Spont, construits entre 1848 et 1855, sont inscrites.

- Il en est de même pour la résidence Charles Tron qui date de 1854.

- Le casino construit entre 1878 et 1880 en brique-pierre dans un style historiciste classique, puis agrandi en 1929 avec ajout du décor Art Déco de la façade antérieure. Le parc est dessiné autour d'une pièce d'eau serpentine avec grotte artificielle. Le parc du casino, ses deux pavillons d'entrée et le pavillon normand ont été inscrits par arrêté du 10 mai 1999.

- Le Château Lafont qui date du XVIIIe siècle est inscrit par arrêté du 2 mars 1927 et son escalier est classé (8 juin 1931). Il abrite le musée du pays de Luchon.


Luchon est également le théâtre de manifestations régulières :
- Festivals de cinéma : le Festival du film de télévision de Luchon.
- La Fête des Fleurs.
- Les Rencontres Lyriques de Luchon.